Athlète | S’adapter, épisode 2

Dans cette France toujours en confinement, les sportifs ont vu tout leur quotidien chamboulé. Entre entrainement à la maison et report des Jeux Olympiques, leurs objectifs à court ou long terme peuvent être remis en cause. Comment adaptent-ils leur communication ? Petit état des lieux des sportifs normands…

Tout le monde est actuellement dans le flou et les sportifs normands ne sont pas épargnés. S’il est facile de communiquer en période de compétitions, de partager ses victoires et défaites, ses doutes et ses motivations ; quand l’activité est proche du néant, difficile pour certains d’entre-eux de continuer d’alimenter leurs réseaux sociaux. 

#StayAtHome

Très vite, dès l’annonce du confinement par le gouvernement, les sportifs ont joué sur la toile un rôle de relais et d’exemple auprès de la population. Et si beaucoup de clubs ont profité de leurs vedettes pour relayer ces messages, les sportifs à titre individuel n’ont pas hésiter à rappeler l’importance de rester chez soi et d’être solidaire en ces moments difficiles avec agrémentant leurs messages de hashtags comme #StayAtHome ou #RestonsChezNous. Parfois plus facile à dire qu’à faire comme certainement pour Maxime Beaussire (Boxe) qui aurait dû disputer le 21 mars dernier le championnat d’Europe à Caen. Frustrant.

Maxime Beaussire (boxe) devait disputer son championnat d’Europe le 21 mars à Caen

Dans cette France privée de sport, la question s’est vite posée de rester en forme malgré les clubs et salles fermés. Une question encore plus primordiale quand on est sportif de haut-niveau. Ainsi, beaucoup ont partagé leur quotidien : exercices de renforcement musculaire, PPG, entraînement spécifique… Une occasion également pour eux de partager quelques secrets de préparation et de, pourquoi pas, motiver leur communauté ! Ainsi, l’ancien joueur du SM Caen, Thomas Lemar (football) peut compter sur la préparation physique de Camp Academy Elite Normandy Training (CAEN Training) pour rester en forme.  Même son de cloche pour le joueur de Domino’s Ligue 2, Jessy Pi (football). 

Le champion du Monde 2018, Thomas Lemar peut compter sur CAEN Training pour sa préapration physique.

Si globalement les publications de nos sportifs sont fortement diminuées sur leurs réseaux sociaux, certains continuent de montrer leurs activités au quotidien via les storys Instagram. C’est le cas notamment des coureurs cyclistes, comme Paul Ourselin (Total Direct Energie) qui s’adaptent au confinement en roulant sur home-trainer connecté et se défient avec leurs collègues d’équipe sur des application de sortie vélo virtuelle comme Zwift. Des applications qui connaissent un fort développement depuis le début du confinement et où professionnels, amateurs et cyclosportifs peuvent se croiser sur des parcours inspirés du réel. D’autres, comme le basketteur pontépiscopien Nicolas Batum, profitent de ce confinement pour repartager sur sa page Facebook des matchs et moments important de sa carrière en vidéo. Entre nostalgie et plaisir de revivre des émotions sportives à défaut de pouvoir en voir à la télévision actuellement. 

Entre ironie et simples plaisirs

Et avec le report des Jeux Olympiques à 2021, on ne sait pas encore trop encore quand nous pourrons revoir du sport à la télévision. Ils ont d’ailleurs été beaucoup à réagir face à cette annulation pour l’été 2020. Entre compréhension et brin de déception, tous se promettent déjà d’être au rendez-vous l’an prochain ! 

Mais finalement, notre coup de coeur en cette période de confinement c’est Nicolas Astier (Equitation). Le double médaillé olympique propose une communication plus légère en ce confinement, mettant à contribution ses chevaux.

Le cavalier Nicolas Astier n’hésite pas à associer ses chevaux dans sa communication sur les réseaux sociaux.

Depuis chez lui, au plein coeur du Pays d’Auge (Calvados), le cavalier n’oublie pas non plus de publier des messages d’encouragement et de soutien envers ses abonnés confinés, le personnel soignant et tous les employés sur le front. Vidéos, photos : sa page Facebook et son compte Instagram sont régulièrement actualisés pour nous faire profiter pleinement de quelques moments d’évasion au plein coeur de la campagne normande, ensoleillée en ce début du mois d’avril. Réconfortant. 

Préparer l’après …

Et nos escrimeurs « #CamembR » dans tous ça ? Comme leurs homologues d’autres discipline, Camille Hermay et Nathan Fougy, nos deux jeunes athlètes que nous accompagnons dans leur communication, le temps est à la préparation physique chez eux. On se sert de leurs réseaux sociaux pour donner des nouvelles, garder le lien avec leur communauté en attendant de pouvoir reprendre les compétitions. Et ils ne manquent pas d’idées pour s’adapter ! Chez elle, Camille a transformé la terrasse familiale en piste d’escrime tandis que Nathan s’adapte à son logement étudiant pour continuer sa préparation physique. Leur motivation intacte, ils n’attendent qu’une chose : reprendre au plus vite leur sport pour atteindre leur rêve olympique…

Camille a transformé sa terrasse en piste d’escrime pour continuer de s’entraîner.
Dans son logement étudiant, Nathan poursuit sa préparation physique donnée par CAEN Training.

Lire aussi …

Club | S’adapter, épisode 1

La confinement réduit presque à néant l’activité des clubs. Pourtant, quelque soit leur niveau de jeu, les animateurs des pages sociales de ces clubs ne manquent pas d’idées pour animer leurs réseaux sociaux et divertir leurs abonnés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s